César : « La règle du savoir »

Quel est le point commun entre Saint Cyr, les prix des César du cinéma français, le sculpteur César ? Hey non ce n’est pas Jules, mais bien l’artiste César qui a réalisé dans le cadre du 1% culturel le mat des couleurs du « collège militaire de Saint Cyr » à St Cyr l’école.

What is the common point between Saint Cyr, the César awards of French cinema, the sculptor César? Hey no it’s not Jules, but the artist César who realized as part of the cultural 1% matte colors « military college of Saint Cyr » in St Cyr school.

En cette année 2018 ou l’on commémore les 50 ans de 68, ceux et celles qui en parlent ou s’en revendique me paraissent bien con-formistes voir réactionnaires. A un camarade classe qui en classe de 6 ème (10ans) avait osé écrire dans une dissertation : « les chefs, les éducateurs sont à st Cyr ce que les capos étaient aux camps de concentration » les pires remontrance puis le départ. A un autre élève qui en 3ème avait été l’auteur de « adjudant c… = ss » le bruit courrait que pour lui si on le retrouvait ce serait « la question ».

Ainsi seul ceux qui ont fait 68 ont le droit, pour ceux qui ont comme moi les reproductions de l’affiche et slogan « CRS=ss », une fois aux affaires n’ont de cesse que de trouver ces élèves bien trop agités, et de déverser du « mon général, par ci, mon colonel par là », d’aller suivre des cours à l’école de guerre. C’est leur privilège.

Avoir été élève à St Cyr c’est subir les chefs. En rapport à 68, ou l’on situe le début à une révolte étudiante qui ne pouvait aller retrouver le dortoir des filles. Pour nous c’était encore plus simple, il n’y avait pas de dortoir des filles (13 ans après 68) Et puis une fois sorti, la double peine subir les remontrances de ceux qui auraient mieux que tout autre vous montrer comment faire. Comme je le disait « ceux qui sont à st Cyr rêvent d’en sortir »,  « ceux qui n’y sont pas rêvent d’y entrer ».

In this year of 2018 when we commemorate the 50th anniversary of 68, those who speak about it or claim it seem to me to be very con-formist and reactionary. To a classmate in class of 6 th (10 years) had dared to write in an essay: « the leaders, the educators are st Cyr what the capos were in the concentration camps » the worst remonstrance and departure. To another student who in the 3rd had been the author of « adjutant c … = ss » the rumor ran that for him if it was found it would be « the question ».

So only those who made 68 have the right, for those who have like me the reproductions of the poster and slogan « CRS = ss », once in business are constantly looking for these students too much restless, and to dump the « my general, here and there, my colonel », to attend courses at the school of war. It’s their privilege.

To have been a student at St Cyr is to suffer the leaders. In relation to 68, where we place the beginning to a student revolt that could not go to find the dormitory girls. For us it was even simpler, there was no dormitory girls (13 years after 68) And then once out, the double punishment suffer the remonstrances of those who would better than anyone else show you how. As I said « those who are at St Cyr dream of going out », « those who are not dream to enter ».

 

« Le poing de César » comme on l’appelle ne serait qu’une pale copie (voir le lien ci-dessous) n’en déplaise aux profs qui n’ont de cesse de fustiger les « tricheurs » quand il s’agit de leurs élèves.

« César’s fist » as it is called is only a pale copy (see the link below) no offense to the teachers who are constantly beating the « cheaters » when it comes to their students.

https://www.paperblog.fr/5828093/gros-poings/

Observez le mat pointu ci-dessus. Il y a tromperie selon César lui même, lors d’une visite appelée « rencontre avec César », l’artiste qui était venu à la rencontre des élèves et ou nous n’étions pas plus de cinq sur plus de mille élèves. César avait voulu représenter la « règle du savoir » et non une épée ou un sabre. C’est l’entreprise qui c’est chargée de la construction du mat qui c’est plantée en mettant une pointe contre la volonté de César qui voulais un bord plat. Tout un symbole dans cette cour ou ont lieu les prises d’armes et chaque année la cérémonie du « 2s » le deux décembre.

Observe the pointed mat above. There is deception according to Caesar himself, during a visit called « meeting with Caesar », the artist who had come to meet the students and where there were no more than five of more than one thousand students. Caesar wanted to represent the « rule of knowledge » and not a sword or sword. This is the company that is responsible for the construction of the mast which is planted by putting a point against the will of Caesar who wanted a flat edge. All a symbol in this court where take place arms and each year the ceremony of « 2s » on December 2.

César, expo à Beaubourg 2018.

Saint Cyr,法国电影的César奖,雕塑家César之间的共同点是什么?嘿,不,它不是Jules,而是Caesar艺术家,他在St Cyr学校中实现了1%的哑光色彩“Saint Cyr军事学院”的一部分。

在2018年的这一年,当我们纪念68周年纪念的50周年时,那些谈论它或声称在我看来是非常协调和反动的人。对一个6年级(10年级)的同班同学来说,他敢于写一篇文章:“领导者,教育工作者是圣西尔在集中营里的角色”是最糟糕的恳求和离开。对于第三位曾是“副官c …… = ss”作者的另一名学生,如果发现这将成为“问题”,那么谣言就会对他产生影响。

因此,只有那些做了68的人才有权利,因为那些像我一样的海报和口号“CRS = ss”的复制品,曾经在商业上不断寻找这些学生太多不安,倾倒“我的将军,我的上校,在这里和那里,我的上校”去参加战争学院的课程。这是他们的特权。

在圣西尔做学生就是遭受领导。关于68,我们把开始的地方放在一个学生的反抗中,而这个反抗找不到宿舍女孩。对我们来说,情况更简单,没有宿舍女孩(68岁以后的13年)。然后一旦出来,双重惩罚就会遭受那些比任何人都更好地告诉你怎么做的人的抗议。正如我所说的那些“在圣西尔的梦想出去的人”,“那些没有梦想进入的人”。

“凯撒的拳头”因为它被称为只是一个苍白的副本(见下面的链接),对于不断殴打“骗子”他们的学生。

观察上面的尖角垫。根据凯撒自己的说法,在一次被称为“与凯撒会面”的访问中,这位前来与学生会面的艺术家以及1000多名学生中不超过5人的艺术家被欺骗了。凯撒想要代表“知识统治”,而不是剑或剑。这是负责建造桅杆的公司,该公司通过对凯撒要求平坦边缘的意志提出反对意见。在这个法庭所有的象征都在12月2日举行,每年举行“2s”仪式。

Laisser un commentaire